Poligny Tourisme : un réel dynamisme plombé par la fermeture de la RN5

« Quelle fruitière visiter ? » : cette demande générale des touristes ne trouve plus de réponses.

Publié le : 15/05/2017 à 19:50
La randonnée, sport favori des touristes (photo T. Dromard)  La « faîtes du Comté ».(photo  A. Larue).
La randonnée, sport favori des touristes (photo T. Dromard) La « faîtes du Comté ».(photo A. Larue). -

Poligny, office, tourisme, RN5, fruitières

L’assemblée générale de l’office du tourisme (OT), présidée par Jennifer Russell le 3 mai à Saint-Lothain a dressé un bilan 2016 plein d’espoirs. Heureusement, car le spectre de la « maudite » RN5 a plané tout l’été. Dominique Bonnet, maire de Poligny, a rappelé que la route « a été coupée trois mois dans les monts de Vaux à compter du 15 juillet 2016 », comme l’année précédente : le pire moment pour les commerces, les hébergeurs, et le tourisme en général. Sans surprise, la fréquentation annuelle a chuté à 15.352 visiteurs, soit -15% par rapport à 2015 selon Aurélien Larue, technicien.

32.000 visites internet

Une diminution contrebalancée par « des visites en hausse sur les supports numériques » pour Martine Vuillemin, vice-présidente de la comcom Arbois-Poligny-Salins au tourisme. 32.000 visiteurs ont ainsi fréquenté le site Internet tandis que 2000 personnes suivent sur Facebook (un chiffre en pleine expansion -environ + 25%-). L’OT frappe d’ailleurs un grand coup dans la sphère numérique, en inaugurant dès aujourd’hui un nouveau site Internet qui « ne remplacera pas l’ancien » a exposé Jean-Baptiste Mérillot, vice-président. Ce site « responsive » a en effet été conçu pour un usage original : faire disparaître dates et tarifs du guide touristique papier, « flash-codes » (alias QR codes) à l’appui. Autres nouveautés à succès en 2016 : la visite nocturne de la ville clôturée par une dégustation (qui sera amplifiée en 2017), et les « accueils au camping » : « Nous sommes allés dans chaque tente, chaque caravane, avec des produits locaux » retrace Jennifer Russell. Une volonté de convivialité fort appréciée également dans « l’espace détente » mise en place devant l’OT : « Quelques transats, quelques fleurs où certains ont passé plusieurs heures à feuilleter nos brochures ou consulter la wifi ». La « faîtes du Comté » du 5 août 2016 a également connu la réussite avec sa fondue géante rassemblant 300 convives le soir et de nouvelles animations (démonstrations de salsa, tours en calèche, etc.).

Plus de fruitières à visiter

L’édition 2017 s’annonce encore plus festive le 4 août. Les « samedis du terroir » organisés durant les vacances de février ont également connu un franc succès : « Les touristes allant au ski se sont arrêtés pour déguster ou acheter un morceau de Comté ». Car Poligny n’usurpe pas son titre de « capitale du Comté » : la maison homonyme compte 14.000 visiteurs par an, un chiffre qui pourrait être beaucoup plus élevé tant la demande est forte. Le vrai souci, évoqué en marge de l’assemblée générale, concerne les fruitières :

« Celle de Tourmont ne fait plus de visites, celle de Plasne en fait moins ».

Résultat : la « première demande » des touristes ne peut être satisfaite. Un comble pour la capitale du Comté ! La maison du Comté pourra-t-elle y remédier ? Malgré un déficit d’information, le permis de construire pourrait être déposé en fin d’année 2017.

Stéphane Hovaere

00000 Poligny

stephane.hovaere

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image