L'aéroport de Dole renforce son partenariat avec le tour opérateur Top of Travel

Outre Madère, Top of Travel annonce pour 2017 des départs vers Ténerife, Naples, Faro et Porto, Malaga, la Croatie, Malte et le Montenegro depuis l'aéroport de Dole-Jura.

Publié le : 19/01/2017 à 17:31
TopOfTavel.jpg
Lors de la réception avec les agences de voyage

En 2017, le voyagiste Top of Travel devrait renforcer son offre au départ de l’aéroport de Dole-Jura. Etant l’un des leaders sur Madère, Top of travel y propose des séjours à partir de 649 euros la semaine. « C’est pour nous un partenaire important, avec une expérience nationale. Ils opèrent depuis de nombreuses plateformes, avec notamment une grosse activité sur Clermont », souligne Jean-François Laroze- Cerruti, en charge du développement des aéroports chez Kéolis, co-gestionnaire avec la CCI du Jura de l’aéroport de Dole – Jura. En nombre de passagers transportés, l’activité générée par Top of Travel reste très inférieure à celle de Rynair mais c’est, souligne-t-il, « une offre complémentaire, qui pour une clientèle qui recherche des séjours clés en main ».
Tavaux trouve au renforcement de son partenariat avec le tour opérateur deux autres motifs de satisfaction : il lui permet d’améliorer son référencement auprès des agences de voyage et, accessoirement, de s’affranchir un peu d’une situation de dépendance par rapport à Ryanair.
Outre deux vols pour Madère en mai et septembre, Top of Travel annonce pour 2017 des départs vers Ténerife, Naples, Faro et Porto, Malaga, la Croatie, Malte et le Montenegro. Les passagers voyagent, en général, avec la compagnie Volotea à bord d’Airbus A319 de 150 sièges.

52 000 voyageurs l’an dernier

Après un pic de près de 130 000 passagers en 2015, l’aéroport de Dole Jura a, l’an dernier, enregistré un léger recul de sa fréquentation (105 000 passagers), correspondant à l’arrêt de la liaison avec Lisbonne. « On a toujours des lignes vers Porto, Marrakech et Fès plus une ligne saisonnière vers Bastia », rappelle Jean-François Laroze- Cerruti. Ses efforts portent, désormais, sur le rééquilibrage des flux, afin de faire de Tavaux une des portes d’entrée en Bourgogne – Franche-Comté. « Du 16 au 18 janvier, nous serons présents avec le Comité régional du tourisme au salon grand ski à Chambéry », annonce le cadre de Keolis. Les gestionnaires de l’aéroport misent en effet sur le produit Montagnes du Jura pour l’amorce d’un tourisme à l’import. « L’hiver, la circulation en voiture peut être difficile. C’est aussi une période où les avions sont plus disponibles. », détaille Jean-François Laroze- Cerruti. L’objectif est que, dès l’hiver 2017 – 2018, la destination Sations du Jura via Tavaux, figure aux catalogues de tours opérateurs belges, néerlandais ou britanniques.
Les agences de voyage de la région ont pu découvrir l’aéroport ainsi qu’une liste de séjours à proposer à leurs clients.

Benoit Ingelaere

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image