Rochefort-sur-Nenon Une nouvelle certification pour Eqiom

Consommer moins d’énergie : un objectif pour lequel la cimenterie Eqiom se donne des moyens d’agir avec la certification ISO 50001.

Publié le : 10/11/2017 à 10:31
rochefort-eqiom.JPG
Yannick Ménétrier, responsable du service électrique, Sonia Voelcker, animatrice sécurité et environnement énergie et Thierry Desperrois, directeur du site de Rochefort.

Les grands groupes ne sont pas forcément hermétiques à la prise en compte de la maîtrise de leur énergie. C’est le cas de la direction du groupe Eqiom qui souhaite que la cimenterie s’implique concrètement. La remise de la certification 50001, maîtrise de l’énergie (SMQEE) pour l’usine de Rochefort-sur-Nenon est un bon début. Cette certification s’inscrit dans un processus de management intégré puisque deux certifications, ISO 14001 et ISO 40001 sont déjà adoptées. « Nous sommes conscients que nous sommes de gros consommateurs d’énergie et l’objectif est de produire mieux avec moins d’énergie et de déceler les éléments qui peuvent réduire cette consommation énergétique », explique Thierry Desperrois, directeur du site. Deux objectifs sont sous-jacents : diminuer l’empreinte environnementale et l’impact économique par la réduction des coûts énergétiques.

Des mesures régulières

En pratique, chaque équipe qui gère un service doit atteindre des objectifs et rechercher les facteurs qui peuvent influer sur la dépense énergétique. Bien sûr, il n’est pas question de limiter la fabrication mais de déterminer un plan d’actions pour atteindre des objectifs réalisables. Le service fabrication consomme avec le four et le broyeur 400 gigawatts heure par an, l’équivalent de 22 000 logements. Chaque service édite une revue mensuelle. Yannick Ménétrier, chef du service électricité a sollicité ses équipes. « Notre rôle est d’optimiser les outils. On a travaillé sur les temporisations, on a remplacé un moteur de 1972 par un plus récent. L’optimisation de la fabrication d’air comprimé est aussi un de nos objectifs ».

Un audit permet chaque année d’évaluer les progrès initiés. Ce thème de la maîtrise de l’énergie fait du lien avec les problèmes de société. « L’énergie touche tout le monde donc cela mobilise le personnel qui se sent concerné. Pendant les cinq mois de préparation de cette certification, un investissement particulier a été nécessaire. Cela nous a permis aussi de réfléchir à la récupération de l’énergie fatale, celle qui est indispensable au fonctionnement de nos machines », ajoute Thierry Desperrois. La cimenterie est très régulièrement contactée par des start-up pour faire des tests sur des projets pilotes très intéressants.

39700 Rochefort-sur-Nenon

mathilde.ducerf

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image