[Mise à jour] Paléo Festival de Nyon : retour sur un festival qui accueille têtes d'affiche et artistes de rue

Du 18 au 23 juillet, le Paléo Festival a battu son plein. Les têtes d'affiche étaient au rendez-vous bien sûr.... mais pas que...

Publié le : 24/07/2017 à 08:57
paleo2017.jpg
Le grand retour de Renaud

On connait le Paléo pour son ouverture musicale aux scènes multiples, mais il en est un autre moins connu. Loin des turbulences de la Grande scène du Paléo Festival de Nyon qui s’est déroulé du 18 au 23 juillet, existe une sorte d’oasis décalé, de bulle légèrement déjantée dans laquelle on se glisse avec délices. Une atmosphère particulière que La Ruche doit notamment à sa scénographie soignée, alliant tentes de chapiteau, mobilier rétro et drôles de bibelots. A la Ruche, ceux qui osent ce sont les artistes. Le show y est vibrant et différent. Au total, une quinzaine de troupes se produisent tous les jours sur les différentes scènes dites « alvéoles » entre fanfares folles, contes poétiques et funambules. Autant de coups de cœur pour le programmateur Patrick Chambaz qui a lui-même repéré ces artistes au Festival international de théâtre et des arts de la rue d’Aurillac en Auvergne. Un critère, l’émotion : « il faut que dans les cinq premières minutes de la performance le public réagisse”. Quatre imbéciles heureux bénéficient ainsi d’une “Autorisation de sortie”, une occasion exceptionnelle pour eux de livrer une vision fantaisiste de la musique et de la mise en scène.

Le Grand retour de Renaud

Et puis le Paléo c’est le rendez-vous des têtes d’affiche. Une tornade aurait pu balayer le talus face à la Grande Scène, ils seraient restés en place, fidèles, motivés, ne demandant qu’à sauter dans la boue et à danser. Sous le soleil ardent des premiers jours ou sous la pluie battante qui a succédé les jours d’après, le public Français de l’ASSE, Franc-comtois, Bourguignons, Savoyards et autres étaient en nombre ; prouvant qu’il y a  décidément une grande et rare histoire d’amour ! On ne peut l’expliquer. Ambiance de kermesse… les artistes émergents comme têtes d’affiche ont l’art de galvaniser la foule. Le plus attendu bien sûr dans les artistes français Renaud pour son grand retour… Il est arrivé triste, le regard perdu, ému, puis il est reparti avec une telle dose d’amour il a balancé tout heureux “à l’année prochaine”.

Tryo a soulevé les midinettes dans des danses endiablées. Une grande découverte pour beaucoup avec le discret Gauvain Sers (eh oui, c’est son vrai nom), un Français digne relève d’un Renaud, d’un Brassens qui chante les mots de l’époque avec ironie, la casquette vissée sur la tête parfaite antithèse des stars du show. Unanimes tous l’ont été sur le talent de ce dernier qui est la grande et belle surprise du Paléo… On retiendra aussi Calypso Rose la petite chanteuse de 77 ans, victoire de la musique 2017 qui a irradié de son soleil sa musique chaude, colorée, entrecoupée de leçons de civisme et de bonne humeur communicative. Imany, la sublime chanteuse à la voix suave, Mickael Gregorio, un feu d’artifice à lui seul. Manu Chao, surgissant comme un boomerang qui porte emmène, ramène la foule en liesse. Le public a également retrouvé avec ferveur Christophe Mahe, Julien Doré pour un fabuleux concert le 19 juillet, Vianney…

Le festival s’est achevé dimanche devant un public fidèle, ouvert, et conciliant sur les prouesses vocales pas toujours au rendez-vous ! Les organisateurs heureux. La 42e édition s’est vécue à guichet fermé grâce à une affiche généraliste. La convivialité, le confort, voilà autant d’atouts que l’open air nyonnais a su développer. Déluge d’artistes, six jours pleins, le Paléo clôt avec le sourire une nouvelle édition affichant complet malgré une météo capricieuse. Aucun accident n’est à relever au niveau de la sécurité.

Paléo dit au revoir. 43e édition du 17 au 22 juillet 2018. “On est déjà à fond dessus ; et je vous livre un indice : le village du monde mettra l’accent sur L’Europe du Sud”.

Reportage (texte et photos) réalisé par Nelly Dan.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Monique Henriet

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image