Salins-les-Bains Ouverture des thermes : « Par rapport au budget initial, on s'en sort bien »

Le nouvel établissement thermal de Salins-les-Bains ouvre ses portes ce lundi 13 février. Avec déjà 1400 réservations, les objectis de fréquentation devraient être atteints.

Publié le : 13/02/2017 à 07:41
Le personnel et les kinés testent les équipements avant l'arrivée des premiers patients.
Le personnel et les kinés testent les équipements avant l'arrivée des premiers patients. -

Au terme de deux ans de chantier, le nouvel établissement thermal est enfin prêt pour accueillir les curistes. Ouverture des portes aux clients ce lundi 13 février à 7 h 45. Deux équipages salinois partant ce jour-là pour le 4L Trophy, ils seront conviés au cours de la matinée à une petite réception, annonce Yann Pinguand, adjoint au maire en charge du thermalisme, pour qui le défi, maintenant, est de fidéliser les habitués tout en faisant découvrir plus largement encore les vertus de l’eau de Salins.

Yann Pinguand, adjoint au thermalisme.
Yann Pinguand, adjoint au thermalisme.

Il avait été dit que les Salinois seraient, avant l’ouverture, sollicités pour tester les équipements. Est-ce par manque de temps que cela n’a pas pu se faire ? 
Le temps a effectivement manqué pour l’organiser, néanmoins tous les équipements ont été testés. On l’a fait avec le personnel et les kinés. On a le regret de ne pas avoir pu le proposer à davantage de Salinois, mais ce n’est que partie remise.

Les marchés attribués représentaient un coût total de 9.6 M€ HT. Cette enveloppe a-t-elle été respectée ?
Il a fallu adopter plusieurs avenants. Toutefois, on s’en sort plutôt bien par rapport au budget qui avait été initialement prévu parce que, à l’ouverture de plis, certains lots avaient été attribués pour un coût inférieur aux estimations. Je rappelle que c’est l’équipe précédente qui avait lancé le chantier.

L’argent qui avait été gagné au départ a permis d’absorber les travaux supplémentaires.

Quels sont les objectifs en termes de fréquentation ? 
Nous avons voulu rester prudents, prévoyant de passer de 2400 à 2500 curistes. Alors que l’établissement n’est pas encore ouvert, nous avons déjà enregistré entre 1400 et 1500 réservations.

Nous sommes dans l’obligation d’ouvrir des créneaux supplémentaires sur la 2e quinzaine d’août, en septembre et octobre pour accueillir non pas 60 mais 70 voire 80 curistes.

A la suite du salon Thermalies à Lyon, auquel nous participions avec l’antenne du CDT pour la promotion du thermalisme dans le Jura, nous avons reçu une dizaine de coups de fil de personnes pour réserver ou demander un dossier.

Quelle clientèle nouvelle espérez-vous séduire ?
On veut en premier lieu conserver la clientèle que nous avions jusqu’à présent. On mise sur la gamme Vinésime, produits cosmétiques à base de moût de raisin, pour intéresser une clientèle bourguignonne qui donnait déjà ces produits. On souhaite aussi attirer vers Salins les gens de Rhône-Alpes et d’Alsace, à travers une offre qui combine tous les atouts du territoire : le thermalisme, l’hébergement, le patrimoine… On observe une demande croissante pour des formules sur deux ou trois jours.

39110 Salins-les-Bains

Benoit Ingelaere

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image