Lons-le-Saunier Les retraités manifestent pour défendre leur pouvoir d'achat

A l'appel de neuf organisations syndicales, les retraités Jurassiens se sont rassemblés, ce jeudi 28 septembre, place de la Liberté à Lons-le-Saunier.

Publié le : 28/09/2017 à 11:54
Environ 200 personnes se sont rassemblées ce matin à Lons-le-Saunier.
Environ 200 personnes se sont rassemblées ce matin à Lons-le-Saunier. -

Les retraités du Jura se sont rassemblés, ce matin à Lons-le-Saunier, pour protester contre le gel des pensions et la hausse de la CSG, mais aussi pour la défense des pensions de réversion, le rétablissement de la demi-part pour les veuves et les veufs et la « défense et le renforcement des services publics ».

« Le gouvernement a décidé de faire haro sur le pouvoir d’achat des retraités et d’augmenter la CSG de 1.7 % sans compensation. Cela va représenter une hausse de cotisation 25 € par mois pour une pension de 1200 €, de 29 € par mois pour une pension de 1700 € par mois ou encore de 58 € par mois pour une pension de 2400 € par mois », était-il expliqué. « Le Gouvernement dit qu’il faut faire cet effort pour les jeunes générations, mais nous n’avons pas attendu pour faire preuve de solidarité et la baisse du pouvoir d’achat des retraités réduira l’aide qu’ils peuvent apporter aux jeunes générations [...] Le Gouvernement communique sur la disparition du reste à charge sur les lunettes ou les prothèses auditives, sans évoquer sur l’augmentation correspondante des complémentaires santé, sans participation des employeurs pour les retraités. »

Défense des services publics

De son côté, le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, considère que la suppression de la taxe d’habitation « pour 80 % des ménages » viendra compenser, pour les retraités percevant des pensions jusqu’à 2500 € par mois, la hausse de la CSG. Mais la baisse des recettes annoncées pour les collectivités locales touche un autre point sensible pour les retraités jurassiens : le recul des services publics en milieu rural, « orchestré par la baisse des dotations aux collectivités locales et la suppression des emplois aidés et de 120 000 emplois de fonctionnaires, ce qui va impacter les établissements et associations ». Et de conclure : « Les retraités ont donc de bonnes raisons de se mobiliser, contre cette marche arrière conséquente des avancées sociales. Solidaires, nous le sommes, mais dans la lutte. »

Environ 200 personnes se sont rassemblées ce matin à Lons-le-Saunier. -
Environ 200 personnes se sont rassemblées ce matin à Lons-le-Saunier. -

39000 Lons-le-Saunier

Laurent Villette

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image