Pratz Le ski-club du Lizon doublement primé pour sa section « handisport »

Il a été élu « Club de l’année 2016 » par la Fédération Française Handisport et a reçu le label « trois étoiles ».

Publié le : 10/07/2017 à 08:51
ski-club-du-lizon.JPG

Partenaires, élus, dirigeants, bénévoles, mais aussi bien sûr athlètes et guides (pour les skieurs malvoyants) du ski-club du Lizon étaient réunis il y a quelques jours à la salle des fêtes de Pratz autour du président Patrick Chevassus pour célébrer une double distinction : le titre de « Club de l’année 2016 » par la Fédération Française Handisport et le label « trois étoiles » pour la période 2016-2018. Patrick Chevassus a alors rappelé l’historique du club qui a été créé en 1970 sous l’impulsion d’Armand Poncet avec l’aide de Jean Breuil. À la création, deux disciplines orientées vers la compétition ont été développées : le ski alpin et le ski de fond alternatif/biathlon.

« Notre signe de reconnaissance de l’époque : nos bonnets jaunes avec leur bande bleue, tricotés à la main par nos mamans et mamies. Rapidement des entraînements se sont organisés les mercredis. Petit-à-petit des instituteurs du Plateau se sont impliqués pour développer le ski loisir en alpin et nordique. Un bus a été mis à disposition pour effectuer le ramassage entre Saint-Lupicin, Lavans-les-Saint-Claude, la Cathédrale de Saint-Claude et Lamoura, puis plus tard Ravilloles, Lizon, Chassal et Rochefort. Et ce, grâce à une mobilisation sans limites de certains bénévoles ».

Handiski en 2004

L’activité surf a commencé grâce à la famille Grand-Chavin, fabriquante de marques, qui prêtait leurs planches durant le week-end pour les essayer afin de les améliorer. Rapidement le club a innové en créant les premiers concours de surf du Massif. « À l’époque il y avait plus de compétiteurs que de surfs ! ». D’autres disciplines se sont succédé.

L’activité handiski a démarré en 2004 avec l’affiliation à la Fédération Française Handisport. Deux années plus tard, le club a organisé la première manifestation handi-neige en partenariat avec le comité régional handisport, en alternance bi annuelle entre Métabief et Lamoura. « Nous avons fait l’acquisition de nos premiers fauteuils avec l’aide du Centre National de Développement du sport, du conseil départemental et de clubs services », ajoutait Alain Delacroix, responsable de la section qui a développé les différentes étapes : acquisition de matériel, formation des bénévoles, mise à disposition de locaux à proximité du parking de la Serra. La section a pris de l’ampleur et en 2015, le club a coorganisé des championnats de France handisport en ski alpin avec le comité régional de Franche-Comté.

« En 2016, un second garage a été aménagé pour ranger nos 16 fauteuils pour  la pratique du ski assis. Le club comptait quatre malvoyants dont Thomas Civade (15 ans) qui s’est lancé avec sa guide, Laurence Médard, jusqu’au titre de champion de France en slalom géant et ski cross. Vincent Gauthier-Manuel a intégré la section et est devenu notre conseiller ».

Jeux paralympiques de 2022 à Pékin

Cette année, Thomas a récidivé aux championnats de France avec son nouveau guide Fabien Chambost. Il est devenu le premier coureur handisport du club sélectionné par la Fédération Française Handisport dans l’objectif de participer aux Jeux Paralympiques de 2022. D’ici là, il faudra bien sûr que les résultats soient au rendez-vous sur le plan sportif, mais le club devra aussi trouver des financements complémentaires pour prendre en charge les déplacements Thomas et de son guide. Dans un contexte économique difficile, où les collectivités locales diminuent leurs subventions, le club recherche de nouveaux partenaires privés. « L’idéal serait de créer un pool de sponsors qui seraient prêts à s’engager sur plusieurs années ; ce qui nous donnerait davantage de visibilité pour l’avenir », confiait le trésorier du club Jean Peclet. La soirée s’est terminée autour d’un buffet.

De g. à d. : Alexis Trougnou, Laurence Médard, Fabien Chambost, Thomas Civade et Stéphane Chambost.
De g. à d. : Alexis Trougnou, Laurence Médard, Fabien Chambost, Thomas Civade et Stéphane Chambost.

Les compétiteurs
Cette saison, Thomas Civade et Fabien Chambost se sont classés 2e en géant et en ski-cross au championnat de France. Pour 2017-18, ils espèrent participer à des coupes d’Europe et des championnats d’Europe « pour progresser », avec dans l’objectif les Jeux paralympiques de Pékin en 2022. Ainsi du 5 au 9 juillet ils vont partir pour un premier stage à Tignes. En parallèle, ils vont également faire de l’aviron pour « garder la relation guide/athlète et s’amuser entre nous ».
La section compte aussi Alexis Trougnou qui fait partie du club depuis 2 ans. « Basketteur depuis 5-6 ans, je souffre du syndrome d’Usher (qui allie surdité et mal voyance due à une rétinite pigmentaire). L’hiver je fais du ski et l’été du triathlon. Cette année, j’ai décroché le titre de vice-champion de France de slalom avec Stéphane Chambost ». C’est le père de Fabien. Il est également président du ski-club de Mijoux depuis 20 ans.

39170 Pratz

Monique Henriet

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image