Le 32e Festival de musique du Haut-Jura joue la carte de l’ouverture

Le programme 2017 a pour objectif de toucher un public plus large à travers de nouveaux sites et des arts inédits.

Publié le : 07/06/2017 à 14:13
La_TempeteFranois_Le_Guen_Photographies.JPG
L'Ensemble La Tempête

Luthiste et chef d’orchestre reconnu, Vincent Dumestre a déjà eu l’occasion de se produire au Festival de Musique du Haut-Jura ; ce qui l’a incité à en devenir le directeur artistique. « Afin de préparer le programme 2017 qui se déroulera du 9 au 25 juin, Vincent Dumestre est venu en septembre 2016 pour visiter tous les sites remarquables  », explique Christine Bussod, présidente de l’association, en soulignant que le point d’ancrage du festival est bien le Haut-Jura.

« Quatre concerts y sont proposés ainsi qu’une conférence au Musée de l’Abbaye, en préambule au magnifique concert d’ouverture qui sera donné le 9 juin à 20 h 30 à la cathédrale de Saint-Claude. À l’occasion du 450e anniversaire de la naissance de Monteverdi, l’ensemble Tempête dirigé par Simon-Pierre Bestion, qui réunit 45 artistes (musiciens et chanteurs) le public pourra apprécier Les Vêpres de Monteverdi ».

Auparavant à 18 h 30, Jean-François Lattarico (professeur des Universités à Lyon 3, spécialiste de la musique vénitienne animera une conférence autour de Monteverdi. Dans les rendez-vous incontournables, la présidente cite ensuite le concert du 23 juin à 20 h 30 à l’église romane de Saint-Lupicin, pour un programme consacré à Vivaldi en présence du violoniste Evgeny Sviridov «  jeune virtuose russe, qui commence à avoir une réputation mondiale ». Tandis que le dimanche 25 juin, la petite chapelle Saint-Romain invitera à une randonnée, suivie d’un concert avec le flûtiste Pierre Hamon et Les chanteurs d’oiseaux, avant le pique-nique. « Ce 32e Festival de musique du Haut-Jura se terminera dans un autre site habituel, au Temple du Brassus, dans le cadre de notre collaboration franco-suisse, avec Le concert de la loge, sous la direction de Julien Chauvin, pour des Hamonies vénitiennes ».

« Musique baroque et modernité »

Pour la troisième année, le Festival de musique se déplacera pour un week-end complet à Baume-les-Messieurs. « Cela permettra au public extérieur de profiter de ces trois jours des 16, 17 et 18 juin pour visiter le lieu magnifique qu’est l’Abbaye, mais aussi pour rencontrer et échanger avec les musiciens à l’issue des répétitions qui seront accessibles au grand public ». Durant ces trois jours placés sous le signe de L’Exotisme à la cour, plusieurs concerts sont programmés pour allier musique baroque et modernité ; notamment le dimanche 18 juin à 16 h et 16 h 45 en compagnie de la danseuse japonaise Kaori Ito. Un week-end qui se terminera précisément dimanche 18 juin à 19 h avec Vincent Dumestre et son ensemble Le Poème Harmonique qui reprendra les marches et les danses qui forment à travers le monde, le spectacle des cours de Jean-Baptiste Lully.

D’Uccellini à Michael Jackson

En complément, le Festival de musique se produira dans de nouveaux lieux. « À la demande de la municipalité, nous organisons cette année deux concerts à Lons-le-Saunier, le samedi 10 juin pour mettre en valeur le magnifique théâtre ». A 20 h, le mime et comédien Stefano Amori manipulera le temps avec son horloge géante pour faire passer les musiciens du Poème Harmonique, d’Uccellini à Michael Jackson, de Machaut aux Rolling Stones. À 22 h ensuite, Les Goguettes en trio mais à quatre proposeront des chansons impertinentes et drôles. Et puis, dans le cadre du week-end « In Vino Veritas », dont l’objectif sera d’allier cette fois la musique et les vins, une halte sera proposée samedi 24 juin à l’église Saint-Hippolite de Poligny, en compagnie de l’Ensemble Pinot de Vittorio qui interprétera Les Tarentelles.

Conférence et dégustation

Avant ce concert, une « conférence-dégustation » sur les vins d’Italie sera organisée à 18 h au Caveau des Jacobins en présence de Philippe Troussard et Edouard Hirsinger. Il est vivement recommandé de s’inscrire auprès de l’office de tourisme de Saint-Claude au 03 84 45 34 24. Concernant le festival pour les enfants, qui ne figure pas cette année dans la programmation, Mme Bussod rappelle que « cette édition du festival marque une transition par rapport au jeune public. Mais nous avons déjà de beaux projets pour 2018… que ce soit en direction des enfants, mais aussi du grand public avec l’objectif d’allier patrimoine du Jura et musique », ajoute-t-elle, en invitant toutes les bonnes volontés à venir rejoindre l’équipe des bénévoles. « L’organisation du festival est une formidable occasion de participer aux coulisses des concerts et de rencontrer des musiciens. C’est très valorisant et l’occasion de faire de belles rencontres ».

Retrouvez l’intégralité du programme du Festival de musique du haut-Jura 2017 sur le site :
http://festival. cloudconsult.ovh/

Monique Henriet

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image