Moirans La cité scolaire de Moirans devrait rouvrir un CAP marqueterie à la rentrée

Créé en 1990 puis arrêté en 2011, ce diplôme permettrait de compléter la formation avec les CAP sculpture et tournage sur bois.

Publié le : 05/02/2017 à 11:00
Capture.JPG

À la rentrée de septembre 2017, la cité scolaire Pierre-Vernotte de Moirans-en-Montagne devrait connaître une évolution importante de sa structure pédagogique, puisque l’établissement devrait à nouveau proposer le CAP marqueterie (créé en 1990 puis fermé en 2011). Dans le cadre du schéma des formations de la région Bourgogne/Franche- Comté, le Rectorat a proposé cette évolution qui doit être votée le 15 février. Ainsi, sous réserve du vote de l’assemblée régionale, le lycée offrira une carte complète des formations des arts du bois : le CAP marqueterie en un an, le CAP tournage (qui se préparera en un an au lieu de deux) et la CAP sculpture sur bois.

« Ces trois CAP associés au CAP et Brevet des Métiers d’art ébéniste ainsi qu’au Diplôme des Métiers d’art, permettront au lycée d’afficher une véritable identité des arts du bois, avec parfois des parcours croisés entre tradition et création », souligne le proviseur de la cité scolaire Guy Caron.

Un attachement historique entre la commune et la cité scolaire Pour les enseignants de ces disciplines et le proviseur, « les CAP sont des années importantes parce qu’elles donnent le temps aux étudiants d’acquérir les bons gestes, la finesse, la dextérité et la gestuelle. Tout en disposant des locaux et du matériel de l’établissement, ils peuvent participer à des concours de Meilleur Apprenti de France. Nous avons eu chez nous des médaillés d’or en marqueterie qui sont devenus ensuite Meilleurs ouvriers de France ! Nous sommes très contents de pouvoir à nouveau dans cette cour ». Ainsi, à la rentrée, la classe accueillera pour une année 24 étudiants issus des CAP ébénisterie, métiers du bois ou des métiers d’art « qui pourront acquérir une polyvalence très importante ». M. Caron ajoute que ce résultat est le fruit d’un dialogue fructueux qui a pu s’appuyer sur la richesse des projets.

Un attachement historique entre la commune et la cité scolaire

« Cette évolution est le résultat d’un dialogue fructueux qui a pu s’appuyer sur la richesse des projets et sur la place que tient aujourd’hui la cité scolaire dans la vie de la commune ». Le maire Serge Lacroix, souligne à son tour l’étroite collaboration qui lie la commune labellisée depuis trois ans « Ville et métiers d’art » et la cité scolaire. « Il y a un attachement historique entre les deux. Autrefois, il y avait sur le secteur beaucoup de tourneurs. La création du centre d’apprentissage puis du lycée a permis de répondre à un besoin de formation. La première section de tournage date de 1944 », précisait-il en soulignant que « l’identité du lycée des arts du bois correspond aussi au projet de territoire élaboré par la communauté de communes Jura Sud pour s’inscrire dans la culture et dans les arts ».

Toutes ces formations seront présentées lors de la journée portes ouvertes qui aura lieu samedi 11 février.

38345 Moirans

Monique Henriet

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image