Lons-le-Saunier L'explorateur François Bernard navigue toujours plus haut sur l'aventure

Cet alpiniste hors norme s'est confié sur l'Atka, un projet fou lancé en mai et qui a déjà séduit de nombreux aventuriers, ravis de découvrir l'Arctique par le biais d'un voilier.

Publié le : 18/03/2016 à 17:28
François bernard vit à Chamonix, mais revient régulèrement à Lons où se trouve sa famille et nombre de ses amis d'enfance.
François bernard vit à Chamonix, mais revient régulèrement à Lons où se trouve sa famille et nombre de ses amis d'enfance.

A peine arrivé dans le Jura pour participer à l’inauguration du festival du film d’aventure de Lons, que François Bernard, dit Ben, est déjà reparti. Malgré ses 51 ans, le Lédonien est toujours rempli d’une énergie intacte. Et de l’énergie, cet explorateur qui a conquis les plus grands sommets du monde en dispose suffisamment pour mener à bien son projet. Depuis le mois de mai 2015, et jusqu’en septembre, son voilier l’Atka sillonne l’Islande, le Groenland et la Terre de Baffin au Canada, drainant avec lui artistes, scientifiques, mais aussi petits malades. Ce parcours en mer de plus d’un an, ponctué d’un hivernage de 6 mois au Groenland  permet à ceux qui le souhaitent d’assouvir leurs rêves d’aventures, « pendant la navigation, lors de l’hivernage, au cœur de la nuit polaire, ou sous les aurores boréales ».

Les prochains chanceux embarqueront le 20 mars. « Avec mon amie, l’alpiniste Christine Janin (qui a créé l’association A chacun son Everest! NDLR), on amène deux adolescents malades, deux femmes souffrant d’un cancer du sein et un jeune qui s’en est sorti », s’enthousiasme l’explorateur.

Cette fois, la petite équipe voyagera 10 jours. François, lui, restera un peu plus longtemps pour accueillir une de ses amies : Vanessa, une grande sportive qu’un bloc de glace a laissé paralysée l’an dernier, et pour qui il a prévu mille activités, du chien de traineau au ski de fond, malgré son fauteuil roulant. En avril, le bateau accueillera aussi Sanseverino et Jean-Luc Fusier, un trompettiste de Lons.

Un documentaire de 52 minutes à la fin de l’année

Leurs aventures, comme celles de tous ceux passés sur le bateau depuis son lancement en mai, et jusqu’à son accostage sont filmées par des cinéastes professionnels, et notamment par Luc Jacquet, le réalisateur de la Marche de l’empereur et Sarah Del Ben. Un film sera diffusé en avant-première au festival de l’aventure de La Rochelle en novembre. « J’aimerais qu’ils soit vu dans tous les festivals, partout en France », sourit l’aventurier. Outre ce documentaire, quatre livres sur l’Atka (photos, carnets, dessin) sortiront avant le mois de septembre. Une multitude de projets qui laisse peu de temps à François. D’autant que depuis 18 mois, c’est surtout la recherche de financements qui l’occupe.

L’intégralité de cet article dans votre hebdomadaire Voix du Jura sortie le 17 mars.

Pour suivre les aventures du bateau

39000 Lons-le-Saunier

Julie Philippe

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image