Moirans-en-Montagne L’école Saint-Joseph voyage dans le temps et en musique

Tout au long de l’année, des ateliers sont organisés avec un musicien pour préparer le spectacle qui sera proposé le 23 juin à la salle des fêtes.

Publié le : 30/10/2017 à 12:03
P2090136.JPG

Geoffrey Courderot, est « musicien intervenant » en milieu scolaire. « Je travaille surtout dans le pays de Gex où je suis employé par les communes pour animer des ateliers dans les écoles. En trois ans, c’est vraiment intéressant de voir l’évolution des enfants grâce à la musique qui permet d’aborder plein de choses notamment la spontanéité chez les plus petits. Je connais Myriam Barbaud, la directrice de l’école Saint-Joseph. Cela faisait longtemps que nous voulions monter un projet ensemble. Et cette année, on y est ! », explique-t-il tout sourire entouré de flûtes, de guitare et de percussions, tout en préparant la prochaine séance. Durant toute l’année en effet, tous les enfants de l’école Saint-Joseph des petites sections de maternelles jusqu’au CM2, sont engagés dans un grand projet musical dont le thème est « Voyage dans le temps ».

Histoire, français, musique…

« Notre volonté est de créer un conte musical », explique la directrice en ajoutant :

« Toutes les classes participent au projet pour un rendu final en public le 23 juin à la salle des fêtes. La transversalité des apprentissages est essentielle pour que le projet ait un réel sens pédagogique, l’entraide entre les différentes classes aussi pour le côté fédérateur ».

Dans ce conte, un enfant découvre une machine à remonter le temps et l’utilise. Il se retrouve ainsi à voyager à travers les époques, les siècles, les millénaires. Cinq époques vont ainsi être visitées, ce qui permet cette transversalité : histoire, sciences, français, « musique mais aussi mathématiques, puisqu’on travaille sur les rythmes », ajoute Geoffrey qui passe dans l’école deux journées par périodes : une au début pour mettre en place le dispositif, faire découvrir l’époque traversée, laisser du matériau pour que l’équipe éducative puisse continuer à travailler ; et une journée en fin de période pour finaliser, rediriger les orientations artistiques si besoin. Mais nous n’en dirons pas plus sur le contenu pour garder la surprise !

Vendredi, les plus petits répétaient un conte qui se déroulait pendant la préhistoire… tandis que les plus grands ont travaillé les percussions… Ce projet phare comprenant une dizaine de journées d’intervention, ainsi qu’une ou deux journées de répétition et le concert final représente au total une enveloppe de 2 000 € financée par l’APEL

39260 Moirans-en-Montagne

Monique Henriet

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image