Arbois Grottes des Planches et subventions aux associations retoquées

Après un projet dédié aux services à la population, (notre édition du 11 mai), la comcom s'est penchée le 23 mai sur des questions plus techniques. Morceaux choisis.

Publié le : 05/06/2017 à 19:50
Elles seront désormais les seules à en profiter des merveilles.
Elles seront désormais les seules à en profiter des merveilles. -

Arbois, comcom, Grottes des Planches, RC Arbois, subvention

Que devient la grotte des Planches ?

Cette question posée par Jacques Guillot, conseiller communautaire, a permis de faire le point sur la fermeture de la grotte depuis fin 2011 pour des raisons de sécurité : le chemin d’accès qui accueillait en moyenne 30.000 touristes chaque été, a été fermé en raison d’éboulements récurrents de l’immense falaise située en surplomb. Face au coût des travaux à prévoir, une polémique s’était installée entre l’exploitant, Guy Bonnivard, et les trois communes environnantes (Les Planches-près-Arbois, Mesnay et La Châtelaine). Selon, Michel Francony, président de la comcom Arbois Poligny Salins cœur du Jura, rien de nouveau hélas : « Je ne voudrais pas condamner définitivement cette grotte, mais les coûts de mise aux normes et en sécurité, la complexité de la situation familiale et patrimoniale…/… ont constitué des obstacles insurmontables à sa réouverture ». Bien que « très déçu », le président a ajouté que la grotte des Moidons s’était développée en parallèle.

Si par miracle, la grotte des Planches pouvait un jour réouvrir, elle aurait donc à affronter une sérieuse concurrence.

Une manière de dire que ce lieu exceptionnel sera héla sans doute à jamais réservé aux visites des chauves-souris.

Les subventions aux associations sportives

« Le RC Arbois fait tout sauf du sport ! » :

cette exclamation d’une élue communautaire a remis en cause le vote de 23.000€ de subventions pour les associations sportives de toute la comcom Arbois-Poligny-Salins. Deux élus refusant de voter ces subventions en l’état, le premier vice-président, Jean-François Gaillard, a préféré surseoir au vote. Celui-ci sera donc reporté à la fin juin.

Un nouveau « contrat de ruralité »

Grâce à ce nouveau cadre, intégrant toutes les mesures prises par l’état en faveur du développement rural, 34 projets pourraient être subventionnés par celui ? ci : maison des services à Arbois, Poligny, Salins, maison de santé et maison des aînés à Salins, pôle médiathèque et école de musique de Poligny, rénovation de la piscine du collège à Poligny, pôle multisports à Marnoz, aménagement centre bourg Arbois et Poligny ou de la rue de la liberté à Salins, forage pour les nouveaux thermes de Salins, réfection du fort Saint-André, création d’une maison des reculées et du jurassique à Mesnay (cartonnerie), nouveau contrat local de santé, etc. 800.000€ de subventions sont disponibles pour le département du Jura.

Les repas aux ALSH de Grimont

Jean-François Gaillard, 1er vice-président a donné quelques détails au sujet de la restauration dans 7 accueils de loisirs sans hébergement (ALSH). Plus de 850 enfants répartis au quotidien à : Aumont/ Montholier, Colonne, Grozon, Le Fied, Saint- Lothain, Poligny (maternelle du Centre-élémentaire Brel-enfantine Perchées). Les frais d’inscription seront maintenus à 5 € ; des pénalités de 10 € seront appliquées au bout de deux avertissements pour les parents qui ne respectent pas les règles de fonctionnement (enfants non inscrits, délais de réservation non respectés). Les tarifs des repas seront harmonisés, lissés sur cinq ans pour atteindre un tarif uniforme de 4 € à l’horizon 2019-2020.

Stéphane Hovaere

39600 Arbois

stephane.hovaere

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image