Conseil départemental : les nouvelles attributions des élus

L'assemblée départementale du Jura s'est de nouveau réunie, ce lundi 6 novembre, pour attribuer les délégations aux élus. Avec quelques changements à la clé

Publié le : 06/11/2017 à 10:39
L1330332.JPG
L'assemblée départementale du Jura réunie à Lons-le-Saunier

Lundi 30 octobre, suite à la démission de Marie-Christine Chauvin et Sylvie Vermillet élues au Sénat, et à la mise à l’écart de François Godin pour son soutien à Emmanuel Macron (voir notre édition du 2 novembre), l’ensemble de la Commission permanente et des vice-présidents ont été réélus au Conseil départemental. Céline Trossat, Christine Riotte et Cyrille Bréro ont alors été respectivement nommés 7e, 9e et 10e vice-présidents.

Ce lundi matin, 6 novembre, une nouvelle assemblée plénière s’est tenue, sous la présidence de Clément Pernot, afin d’attribuer les délégations confiées aux vice-présidents, mais aussi de constituer les commissions spécialisées du Conseil départemental ainsi que quelques autres commissions nécessaires au bon fonctionnement de l’Institution : commission d’appel d’offres, commission de concession, commission consultative des services publics locaux…

Les vice-présidences

  • Hélène Pélissard (Saint-Amour), 1ere vice-présidente : culture et éducation.
  • Franck David (Authume) 2e vice-président : agriculture, laboratoire départemental, énergie, espaces naturels et véloroutes.
  • Chantal Torck (Tavaux) 3e vice-présidente : affaires sociales, insertion, enfance, familles et santé.
  • Jean-Michel Daubigney (Tavaux) 4e vice-président : numérique et NTIC.
  • Françoise Vespa (Saint-Laurent-en-Grandvaux) 5e vice-présidente : personnes âgées et personnes handicapées.
  • Dominique Chalumeau (Poligny) 6e vice-président : infrastructures et réseaux structurants, eau, assainissement.
  • Céline Trossat (Lons-le-Saunier 1), 7e vice-présidente : ressources humaines et affaires générales.
  • Gilbert Blondeau (Saint-Laurent-en-Grandvaux) 8e vice-président : aéroport, bâtiments, patrimoine, foncier des collèges.
  • Christine Riotte (Dole 1) 9e vice-présidente logement, aide à la pierre.
  • Cyrille Bréro (Lons-le-Saunier 2), 10e vice-président : jeunesse, sports et événementiel.

Débat sur la place du centre…

On attendait ensuite la composition des commissions, mais c’est vers un débat politique assez vigoureux qu’est allée l’assemblée, avec notamment des interrogations sur ce qu’est aujourd’hui le centre, par rapport à la gauche ou la droite… « Je ne suis pas Emmanuel Macron », a rappelé Clément Pernot, expliquant qu’il avait voulu, avec la recomposition de la majorité, se remettre « en cohérence par rapport au schéma électoral de 2015. » Pour lui, la composition de l’assemblée départementale est simple : il y a le bloc majoritaire de droite et du centre, puis les « REM de droite », avec notamment MM. Godin et Bois, puis Jean-Louis Millet « l’élection libre » et les « REM de gauche », avec notamment Danielle Brulebois… « En fait, le centre ne renaîtra vraiment que dès lors qu’il aura trouvé une autorité politique incontestable à sa tête », a estimé Clément Pernot, se réclamant au passage de l’héritage de Raymond Barre. Et de conclure : « ainsi, les évolutions politiques nationales ne viendront plus contrarier le fonctionnement de notre assemblée. Nous allons travailler dans la sérénité, sans ces discussions de couloir incessantes. »

Et les commissions, dans tout cela ? « On en a réduit le nombre à six et celles qui sont essentielles seront ouvertes à tous les cantons, donc aux membres de la minorité, qui aura ainsi une plus large représentativité. De plus, tous les présidents de commission de 2015 à nos jours pourront être présents dans la première commission (les finances). C’est un apport à la démocratie jurassienne. »

Laurent Villette

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image