Le Frasnois Jura. Assassinée, défigurée et retrouvée nue en forêt, un portrait-robot pour identifier la victime

Le Procureur de la République de Lons-le-Saunier a rendu public aujourd'hui 11 janvier 2017 le portrait-robot de la femme assassinée et retrouvée dénudée en décembre 2016.

Publié le : 11/01/2017 à 11:02
Le portrait-robot de la victime tuée de plusieurs coups de couteau et défigurée a été réalisé en 3D
Défigurée par son ou ses agresseurs, la victime était méconnaissable. Le portrait-robot en 3D réalisé par les gendarmes devrait permettre de faire avancer l'enquête

Un portrait-robot pour tenter d’identifier la victime dont le corps dénudé avait été retrouvé en forêt de Le Frasnois le 15 décembre 2016 ; c’est la carte que le Procureur de la République de Lons-Le-Saunier (Jura), Jean-Luc Lénnon, a décidé de jouer pour tenter de faire progresser l’enquête.

Le corps dissimulé sous des feuilles mortes

Un mois après la découverte du corps dénudé, par une équipe de bûcherons qui se rendaient sur un chantier en forêt de Le Frasnois, au lieudit Ilay en bordure de la RD 39, et après avoir lancé un appel à témoin resté vain jusqu’alors, les enquêteurs ont décidé de diffuser, aujourd’hui, mercredi 11 janvier 2017, le portrait-robot de la victime dans l’espoir de pouvoir enfin l’identifier. C’est l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale (IRCGN) qui a réalisé le portrait en trois dimensions.

26 coups de couteau

Victime de vingt-six coups de couteau, le corps dénudé de la malheureuse avait été découvert dissimulé sous des feuilles mortes. Aucune trace de sang n’avait été découverte à proximité, laissant penser que le corps avait été transporté là par le ou les auteurs du crime. La mort remontant à un délai de 4 à 7 jours avant sa découverte.

Sans doute pour ralentir les investigations, la jeune femme avait été défigurée avant d’être abandonnée dans la forêt. Tous les os du visage ont été brisés et les dents de la victime cassées. Selon le Magistrat, il y a eu sans aucun doute volonté de faire souffrir.

Lire aussi Un corps dénudé découvert en forêt.

Son bracelet pourrait aussi permettre son identification :

Le bracelet de la victime
Le bracelet de la victime

Agée de 20 à 30 ans

« Il s’agit d’une femme âgée de 20 à 30 ans, de 1m66, pesant 50 kg, avec une chevelure longue et bouclée rousse teinte sur du châtain. Elle porte au poignet gauche un bracelet fin entrelacé, présente un trou de boucle d’oreille à l’oreille droite et trois trous à l’oreille gauche » précisait le Procureur Jean-Luc Lénnon lors de l’appel à témoin.

Lire aussi : Les enquêteurs lancent un appel à témoin. Notre vidéo.

Si vous disposez de la moindre information, appelez le numéro vert : 0 800 00 47 12

Appel-a-temoin.jpg

39130 Le Frasnois
Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image