5 septembre 2013 - 17h54Arbois, culture

Arbois : les archives municipales bientôt dépoussiérées

Les soixante mètres linéaires d’histoire de la ville depuis 1790 seront accessibles au public en 2014.

15_ouvArbois_archives
 

Dossiers d’urbanisme, affaires militaires, affaires économiques, tout ce qui concerne la forêt, les cadastres… Depuis 1790, « c’est toute la vie de la ville qui est conservée ici », indique Maxime Ferroli, archiviste embauché par la ville d’Arbois pour sept mois. C’est le temps de travail estimé nécessaire pour classer et reconditionner les 60 mètres linéaires que représentent les archives municipales arboisiennes depuis la Révolution.
« Les archives se trouvaient dans des pièces qui n’étaient pas accessibles au public ni dignes de conserver la mémoire de nos ancêtres », explique Philippe Bruniaux, adjoint à l’action culturelle et au patrimoine. « C’est une grande volonté des élus de protéger le patrimoine bâti, environnemental, mais aussi écrit. »
Ainsi, en 2014, la ville d’Arbois devrait posséder une « vraie salle d’archives » ouverte au public ainsi qu’une salle de consultation et un inventaire permettant de retrouver aisément les documents archivés. « Peu de villes ont des fonds aussi riches qu’Arbois, d’où l’intérêt de les mettre en valeur », précise Philippe Bruniaux.
Dans le cadre des journées européennes du patrimoine, samedi 14 et dimanche 15 septembre, les archives municipales seront exceptionnellement ouvertes. Des visites du fonds XIXe seront proposées de 10 heures à midi et de 14 à 17 heures avec Maxime Ferroli.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans notre édition du 5 septembre.

Commenter