Poligny 43 logements : une grande résidence pour satisfaire les seniors

Restaurations, espaces verts, commerces : les seniors ont fait part de leurs doléances pour une résidence « sur-mesure ».

Publié le : 10/06/2017 à 19:50
Le salon d'honneur plein à craquer pour le projet de la résidence seniors de 43 logements.
Le salon d'honneur plein à craquer pour le projet de la résidence seniors de 43 logements. -

Poligny, résidence seniors, enquête

Pour Dominique Bonnet, maire, il est grand temps de considérer comme il se doit le vieillissement de la population. Le salon d’honneur de l’hôtel de ville ouvrit ses portes mercredi 31 mai afin de présenter à plus de 80 personnes la restitution de l’enquête de territoire, en vue de la création d’une résidence services pour personnes âgées autonomes. De cette étude menée par le MSA de janvier à avril sur 143 Polinois âgés de 70 à 90 ans, soit 23 % de la population concernée, des estimations ont pu être réalisées quant aux attentes et aux besoins des éventuels futurs locataires. Cette population étant généralement en très bonne santé, elle en est d’autant plus autonome et ne recourt qu’occasionnellement à de l’aide (principalement pour des questions administratives et de ravitaillement). Dans l’ordre décroissant des besoins exprimés pour un cadre de vie résidentiel adapté, vient en première place la restauration.

Le site de l’ancien Shopi

Viennent ensuite l’accessibilité à des espaces verts, les activités socioculturelles, l’accès immédiat à des commerces (dont une pharmacie), l’aide à la gestion administrative, la garde de nuit, une salle de réception, une connexion Internet, etc. C’est sur le site de l’ancien Shopi, rue du vieil hôpital, que le bâtiment de trois étages verrait le jour. Il serait réalisé grâce au partenariat entre le cabinet d’architectes bisontin d’Emmanuel Baudouin et le groupe « 1 000 », société spécialisée dans l’investissement, la conception et la construction. La capacité d’accueil serait de 43 logements T2 sécurisés, d’une surface avoisinant les 45 m² avec terrasse. Les espaces et parkings ont été conçus dans le cadre de la facilité d’accès. A également été pris en compte les risques de chute très graves, et qui représentent la deuxième cause de décès accidentels pour les personnes de plus de 60 ans.

Les parkings »réquisitionnés »

Cela concerne 2 millions de personnes par an pour 450 000 hospitalisations et donc 4 milliards de frais médicaux. Le loyer (avec des charges mutualisées et une dizaine de professionnels pour l’encadrement) amènent à une estimation du prix locatif à 1 350 €. Ce qui serait raisonnable au vu de la moyenne nationale de 1 800 € pour une place en maison de retraite. Reste à tenir en compte pour les usagers des parkings attenants que ceux-ci seront restitués à la propriété et qu’il faudra donc changer d’habitudes quant au stationnement.

De notre correspondant Alexandre Collard

00000 Poligny

stephane.hovaere

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image